Cm – Pho Sokodjo

0
22

Le président supérieur Bamendjou, village des Hauts Plateaux, région ouest du Cameroun, à nouveau à la pointe de l’actualité de son palais royal, le chef Sokogo Jean Rameau vient de publier un texte analysant la situation sociale et politique au Cameroun face à ses multiples découvertes, interpellé les dirigeants Les Camerounais doivent participer davantage à la réabsorption des maux qui ont frappé le Cameroun Lire l’intégralité du message

Même dans le cadre de votre travail dans lequel vous êtes meilleur, les perversions et les mensonges font de l’extérieur ce que tout le monde comprend là-bas, alors allons-nous vous jeter le pays ensuite?

Dans notre tradition, nous ne disons jamais que le chef a menti. Nous lui prêtons allégeance et lui demandons: « Avez-vous déjà réfléchi bien avant de dire ou de faire telle ou telle chose? » Comme l’extérieur le fait là-bas, cette question ne peut pas être posée au président car c’est comme si les notables, les serviteurs trompaient les gens au point que la voix de tomate que nous suivons il n’y a rien à écrire là-bas. Pour le bien de leur sac de sel, comme dans le cas où ils volaient et mentaient sur leur sang même lorsque la maison menace de tomber de cette façon, ils se soucient plus de leur estomac que de l’endroit où nous placerons les gens

Ne nous a-t-on pas dit dans ce pays qu’avant l’an 2000, tout le monde devrait avoir la santé à portée de main? 20 ans après l’an 2000, où en sommes-nous? Allons-nous dire que le président a menti ou est-ce que ce sont les notables qui gâchent la parole du président?

S’il ne s’agissait pas que de quelque chose qui se passait dans ma tête, alors je me souviens aussi qu’on a même dit que l’école primaire était gratuite mais que chaque année je paie pour mes enfants, je ne sais pas si parce que je suis un « rebelle » ils me font payer pour mes enfants?

Tous les jours devant la télé, j’entends juste les grosses sommes qu’on dit qu’on a sorti du sac pour construire une route, et le lendemain je vais aussi chercher la route dont on parle, je vois juste que c’est quelque chose qu’on ne peut même pas dire

J’ai aussi entendu dire que nous avons dépensé une telle somme pour construire un immeuble de bureaux ou une résidence, le modèle est impressionnant, quand je vais sur le terrain à la réalité, je vois une maison qui ressemble à une boîte de chili. Chacun a pris sa part d’argent dans toute la chaîne d’exécution du contrat, le peu qui arrive à l’homme d’affaires. On demande au pauvre de se débrouiller du mieux qu’il peut et très mauvais pour les gens de sa part à l’école et à la route, l’hôpital n’est que sur papier

Tous les jours j’entends qu’ils sont à Yaoundé pour organiser des séminaires et séminaires pour relancer la culture du café, pendant ce temps, même les agriculteurs ne savent rien, les fermes sont désertes, le café pousse Il meurt et les grains de café ne sortent pas des fermes

Qu’est-ce que c’est jusqu’à quand? Qui trichera à la fin? Qu’est-ce que ces gens vous ont fait pour souffrir autant de vos mains?

Les gens pleurent de détresse, des jeunes innocents sont tués par des criminels sans cœur, le pays brûle, la voix du président est inaudible et l’enfant de la mère du président se reposera après avoir vu sa quantité. Nous voyons le président pleurer jusqu’à ce qu’il se rase la tête, ce qui signifie que quiconque regarde la route n’attend plus personne ? Les gens sont donc devenus des poules sans propriétaire?

Voici ceux qui détiennent encore les clés de cette voiture que vous avez essayé de mettre dans les vallées. Sachez que nous pouvons empêcher nos mains d’aller et de se gâter ensemble, mais chacun coupera sa part de tortues seule sur la place du marché sur chacun au cours de sa vie pour choisir si le grade de forgeron Longue ou pas si vous gâtez quelque chose à quelqu’un, il vous gâchera aussi votre rôle, mais comme tout le monde pourrait se tromper en se mettant debout, laissez tout le monde profiter du temps qu’il lui reste pour réparer un certain nombre de choses qu’il a gâchées Ne faites rien aujourd’hui jusqu’à ce que vous marchiez sur la route demain, seule la vérité régit et vous ne pouvez pas faire beaucoup souffrir un peuple, et vous ne le réalisez pas simultanément et cherchez à vous réconcilier avec les gens et cela passe gratuitement. Arrêtez vos corps et sachez que même l’argent des gens que vous portez tous les jours et gardez dans votre chambre sous prétexte Assurer l’avenir de vos enfants et petits-enfants, car c’est du poison que vous leur préparez ainsi parce que vous ne le faites pas Vous ne pouvez pas affamer les gens pour nourrir vos enfants tant que Dieu n’a pas accepté. Vous ne pouvez pas jouer avec la sueur des Camerounais et espérer dormir même après vous. Nous remettrons le sac du peuple en place avant que le cœur de tout le monde ne se nettoie.

Vous ne pouvez pas tout détruire et espérer que la peau du tigre soit jetée au sol pour marcher dessus car vous ne voulez écouter personne, écouter la vérité qui dérange et réparer ce pays qui n’appartient à personne d’un certain âge. Vous devez préférer dire la vérité pour le bénéfice Les gens acceptent d’écouter certains mensonges avec vos oreilles et là même si la mort vient vous porter, vous vous allongez par terre et dormez paisiblement Sachant que vous avez fait votre part avant que la partie de votre voix soit petite, il faut écouter ce peuple qui pleure. Ceux qui prétendent chanter la même chanson qui sont là vous trahissent et souffrent le moment venu, ils seront les premiers à couper la tortue qu’ils ne connaissaient pas jusqu’à ce que je préfère vous dire ma part de la vérité Pour essayer de sauver ce pays et c’est encore possible, pensez le matin quand vous faites certaines choses et n’agissez pas comme si vous aviez une date de mort demain matin. Vous avez blessé ce peuple qui ne mérite pas beaucoup de souffrance et de misère. Le dire ainsi ne veut pas dire que vous êtes un rebelle ou un opposant. , Mais c’est pleurer pour mon pays mourant, et je pleure pour ces jeunes diplômés qui n’ont pas d’avenir, et je pleure pour ces Camerounais qui ont été contraints de vivre hors de leur pays alors qu’ils ont tant à apporter, et je refuse d’être partenaire face à l’histoire si vous mangez à la maison Pour que tu marches sur le repos avec tes pieds, sache que les gens à qui tu dois tout meurent de faim dans ton sommeil, souviens-toi de nos frères anglophones pris entre deux feux et qui ne demandent qu’une vie meilleure, souviens-toi de ces Camerounais qui Ils meurent chaque jour dans la mer et le désert parce qu’ils fuient la pauvreté dans ce pays dans lequel ils sont nés, espérant une existence meilleure où ils ne savent pas jusqu’à ce que l’on se souvienne des nombreux Camerounais qui ont versé leur sang pour ce pays, ces Camerounais morts en exil, les abandonnés restent quelque part, Que nous ne pleurons jamais, et pensez-vous même à demain? Car si tu quittes le front, fuis jusqu’à l’arrière, tu fuiras

Regardez à nouveau votre travail dans la chefferie de Pangu, comment pensez-vous pouvoir vous endormir quand tout le monde voit ses traditions bafouées et enfouies dans la boue? Comment peut-on être insensible à la douleur d’un peuple à ce niveau? Comme s’il ne suffisait pas de l’affamer et de l’écraser, maintenant tu veux lui voler son identité et détruire sa culture Qu’est-ce qui t’empêche de dire qui est le patron de Bangou désormais c’est toi qui choisis même qui succédera à son père? Pourquoi le mystère entretient-il cette ambiguïté dans un village où les gens restent attachés à leurs traditions et ne peuvent pas pleurer leurs morts tant que la tomate n’est pas imprimée dans le marché du cheikh en deuil du président !! À l’approche des élections régionales, qui a la voix de la chefferie de Pangu? Où avez-vous éteint la chefferie de Pangu? Pourquoi tout ce mal? Pourquoi sacrifier nos traditions et notre culture sur l’autel de la politique? Certains politiques dimanche en manque de sentiments vont essayer de justifier ce qui ne peut pas être justifié. Vous courez comme ça sur la colline et je vous conseille de ne pas mettre le nez sur ce qui ne vous concerne plus car vous portez la malédiction que vous ne supprimerez jamais. En mettant le feu à l’eau dans leur bouche et aux présidents eux-mêmes qui ont oublié qu’ils ne sont que des gardiens sur le trône, tout le monde dit qu’ils mangeront leur part avant de mourir. Et si vos ancêtres pensaient comme vous? Nous ne pouvons pas traverser l’eau et couper le pont. Il y a une malédiction sur la tête de celui qui a la maison entre ses mains.

Malgré cela, je continue de jeter la main sur tout le monde. Rien ne peut justifier qu’un enfant porte une arme contre son pays, et rien ne peut justifier de prendre la vie de jeunes Camerounais, et c’est inacceptable. Lorsque nous atteignons le point où les vêtements du chef sont enlevés dans les lieux publics, le grand peuple de Dieu est arrêté par les criminels les mains tachées de sang, et le pays gît par terre, chacun doit s’arrêter un instant et se demander ce qu’il a fait pour que ce pays ne soit pas témoin d’une telle montée de la haine. Et la violence? Nous avons tous commis des erreurs et chacun porte sa part de responsabilité, mais nos dirigeants portent la plus grande responsabilité. Le chef en partageant il ne cherche jamais à reconnaître la main qu’il donne Rien n’est si bien gâté que nous ne sommes plus en mesure d’arranger tout le monde peut accepter et admettre ses erreurs que vous soyez un con Sang, voleur ou meurtrier, vous êtes le fils de ce pays et nous reconstruirons ce pays ensemble, et personne ne dormira dehors même si ce sont des excréments, ce sont nos excréments et nous allons jeter de la saleté sur ce tabouret et enlever les termites qui en sortent et manger pour ce pays. Nous le ferons en nous racontant. En fait

Les Camerounais devraient se parler, se tolérer, faire prendre conscience à nos dirigeants de la situation, mettre de côté leur fierté et leur arrogance chaque jour, et appeler les enfants sous l’arbre extrait J’espère que ceux qui ont pris les armes contre le pays abandonneront ce projet mortel et désespéré Et ils reprennent le dialogue avec leurs frères et leur racontent leur part des problèmes qui les dérangent Que ceux qui entretiennent la haine et la violence pour eux-mêmes reviennent à de meilleurs sentiments et placent le Cameroun au-dessus de leurs intérêts, celui qui fuit les ennuis n’a pas toujours peur, et même si un enfant vous attaque, vous ne le faites pas. Vous ne devriez pas le jeter.

Ce n’est qu’en bavardant entre nous, en se pardonnant de manière sincère, que nous pourrons permettre aux dieux de nos ancêtres de retourner dans le lieu saint jusqu’à ce que nous trouvions la paix dans notre pays.

Je lève la main vers ceux qui ont 4 yeux, ceux à qui Dieu a donné la force d’arranger, ceux qui craignent vraiment Dieu, et non ceux qui prient Dieu tous les jours en lançant leur langue jusqu’à ce que nous coupions le torrent qui descend ensemble sur notre pays

De mon côté, chaque jour je place les choses de Dieu dans le lieu saint, je supplie les dieux de nos ancêtres de n’être qu’un simple vent qui souffle et que le monde soit toujours en paix

Caméra 2005-2020

CM – Fo’o Sokoudjou

Source: https://www.camer.be/83314/6:1/cameroon-foo-sokoudjou-le-peuple-camerounais-vous-a-fait-quoi-pour-souffrir-autant-entre-vos-mains.html

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]