CM – Sandrine Quétier: « Je veux me mettre en danger »

0
39

L’ancien présentateur de Danse avec les stars présente deux épisodes de la série Léo Mattéï, qui sera diffusée le jeudi 15 avril à 21h05 sur TF1. Là, elle campe une mère d’accueil qui s’occupe d’enfants handicapés.

Sandrine Quétier: Oui, elle s’est détachée de la réalité pour avoir la paix et en même temps ressentir un amour inconditionnel pour sa famille. Elle ferme les yeux. C’était aussi difficile que génial de jouer. Et être avec ces jeunes acteurs talentueux, dont Marie Dal Zotto (une actrice trisomique, ndlr), a été une gifle pour moi. Ils ne jouent pas, ils le sont.

L’idée vient de TF1 et Jean-Luc Reichmann. J’avais déjà tourné pour le diffuseur et pour la fonction publique, mais je voulais quelque chose à faire dans le sens inverse, le contraire de qui je suis. Ce rôle n’a pas été facile, mais je dois dire que j’ai été très enveloppé par toute l’équipe.

Est-ce que le fait que le scénario incite à la violence contre les mineurs répond à une demande de votre part?

t souhait urgent, mais en tant que mère, je suis très sensible à ces questions. Et je suis également impliqué dans de nombreuses associations. Je pense que la fiction est censée jeter un peu de lumière sur ce type de sujet.

Est-il vrai qu’on vous a offert les rênes du grand concours de l’animateur sur TF1?

C’est vrai, on en a discuté avec TF1 . Je n’ai pas fermé la porte à la télé, ça fait vingt ans de ma carrière et je ne crache pas dessus, mais je suis à un moment où je veux tenter d’autres expériences et me mettre en danger.

Oui, j’ai le Saint-Gervais-Comedy-Festival qui vient d’être diffusé et je lis une pièce de Didier Caron, avec qui je serai en tournée cet automne et avec qui j’aurai surtout Éric Laugérias comme partenaire.

J’ai eu de grandes difficultés à voir mon père qui est dans la maison de retraite. Mais son établissement là-bas est complètement fermé aux visites après plusieurs cas de Covid. Il est atteint de la maladie d’Alzheimer et cette situation est complexe pour lui, ainsi que pour tous nos aînés et pour les plus jeunes. Mon fils aura 18 ans et les fêtera dans un espace confiné …

Les informations recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique pour Reworld Media Magazines et / ou ses partenaires et prestataires afin d’être capable d’envoyer des conseils et des offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.telestar.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: