World news – Juventus-Napoli: un choc décisif pour les finances de la vieille dame

0
23

accueil
/.

Série A.
/.

Juventus-Napoli: un choc décisif pour les finances de la vieille dame

Ce soir, la Juventus et Napoli disputent le match tardif de la troisième journée de Serie A. Une rencontre qui avait généré beaucoup d’encre depuis que le Partenopei s’était initialement incliné sur le tapis vert. La raison ? Les autorités napolitaines les avaient empêchés de se rendre à Turin à cause des cas de Covid-19, alors que les Bianconeri ils étaient généralement apparus au stade. Au vu du tollé que cette décision avait déclenché, les instances dirigeantes ont finalement annoncé que le match allait se répéter.

Les deux équipes s’affronteront donc ce soir à l’Allianz Stadium. Pas pour le titre, puisque l’Inter, qui jouera également contre Sassuolo ce soir, a douze points de retard, mais pour une place en Ligue des champions. Avec 56 points, les deux équipes sont quatrièmes du classement général, à deux longueurs derrière l’Atalanta et quatre derrière l’AC Milan. Qu’il suffise de dire qu’il n’y aura pas de messe après le match, mais que tout faux pas est interdit, surtout pour Andrea Pirlo.

Il Corriere dello Sport annonce sans détour que l’entraîneur de la vieille dame est déjà sur la chaise chaude s’assoit, pourrait être licencié en cas de défaite. Massimiliano Allegri, décrit comme un grand favori de son successeur, serait même dans les starting-blocks. Mais ce soir, ce n’est pas seulement l’avenir des champions du monde 2006 qui est en jeu. Après que les chefs d’État et de gouvernement piémontais aient renoncé à l’idée de remporter un dixième Scudetto d’affilée, ils craignent désormais de ne pas pouvoir participer au lucratif Big. Oreille coupée la saison prochaine.

Pour un club dans cette position, qui doit notamment reprendre l’annuaire de 30 millions d’euros de Cristiano Ronaldo, ce serait un désastre. Et la Gazzetta dello Sport l’explique bien ce mercredi. La Juventus, sacrée championne d’Italie depuis la saison 2011/2012, a depuis participé à la Ligue des champions, jouant neuf fois de suite. Cela lui a permis de remporter un jackpot de 790 millions d’euros, qui comprend des récompenses (elle a disputé deux finales en 2015 et 2017) de l’UEFA (720 millions d’euros) et des revenus de billetterie (70 millions d’euros).

Depuis neuf ans, ce revenu représente près du quart du revenu moyen de la vieille dame. Vous comprenez donc pourquoi la présence de la Juventus dans le Transalpine Big Four est une signature importante pour Andrea Pirlo. Et ce n’est pas tout. Le quotidien rose explique également que le sponsor principal des Bianconeri, Jeep, qui paie 45 millions d’euros par saison, paiera 2 millions d’euros de moins si le Piedmont Club ne se qualifie pas pour la prestigieuse compétition. Le tout sans oublier l’impact commercial négatif sur la marque Juventus.

Ref: https://www.footmercato.net

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]