Cameroun – Industries: ALUCAM, le géant camerounais de l’aluminium, n’a pas payé sa facture d’électricité depuis neuf mois

0
47


Cela ressort d’une interview d’Éric Mansuy, directeur général d’Eneo, au magazine Investir au Cameroun.

ALUCAM, le mastodonte camerounais de l’aluminium, s’endette avec Eneo. Cela fait bientôt un an que l’entreprise publique dont le siège est à Edéa n’a pas payé les moindres kopecks à l’opérateur du secteur de l’électricité au Cameroun pour payer ses factures d’électricité. Selon Eric Mansuy, PDG d’Eneo, cette faillite a duré neuf mois et s’élèverait à plus de dix milliards de FCFA. Une situation qui pénalise l’entreprise dont il est responsable. Du fait de ce dernier, ce dernier ne peut plus payer les différents services de ses partenaires.

«Le montant de la dette d’Alucam envers l’électricien Eneo depuis mi-2020 n’a pas été divulgué. Cependant, selon des sources proches du dossier, la consommation mensuelle moyenne de ce producteur d’aluminium est d’environ 2 milliards de FCFA. Déclaré en retard de six mois seulement, ce qui équivaut au 2e semestre 2020 cela représente environ 12 milliards de FCFA. A cette enveloppe il faut ajouter la dette de 40 milliards FCFA au 31 décembre 2019, qui a fait l’objet d’un contrat de validation signé début 2020 entre Eneo et cette entreprise en difficulté depuis fin 2014, avec le départ de Rio Tinto, son ancien partenaire stratégique.

Au total, livré en avril 2021, Eneo réclame à Alucam environ 52 milliards de FCFA de factures impayées. De plus, cette ardoise aurait pu être plus lourde si les difficultés rencontrées par Alucam ne l’avaient pas amenée à réduire progressivement sa production et donc sa consommation électrique. En effet, apprend-on de bonnes sources, la consommation d’énergie du mastodonte de l’aluminium a chuté à une moyenne de 130 MW par mois depuis 2019, contre 200 MW plus tôt.», Explique le magazine Investissez au Cameroun.

Mais toujours selon nos confrères, l’Etat du Cameroun, devenu l’unique actionnaire d’Alucam Depuis la rétrocession de 46,7% du capital précédemment détenu par Rio Tinto, un processus de reprise de ladite dette envers ENEO a commencé.



Source link

Partagez avec vos proches

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]




PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES: