Le Cameroun augmente le nombre de plateformes pour faciliter l’inscription des officiels dans le fichier FIS

1
99

(Investir au Cameroun) – Les représentants du gouvernement camerounais disposent désormais d’une plateforme supplémentaire pour obtenir leur certificat d’immatriculation fiscale en ligne, techniquement appelé «  numéro d’identification unique  » (NIU), apprend-on d’un communiqué de presse signé le 22 février par le ministre des Finances (Minfi ), Louis Paul Motaze.

Dans le cadre de la mise en œuvre continue de la politique de simplification des procédures initiée par son service ministériel et suite aux nombreuses demandes de la plateforme de la Direction générale des impôts (DGI), l’attestation d’enregistrement est désormais disponible via l’application ebulletin», Écrit Louis Paul Motaze.

Minfi explique que grâce à cette application, il est désormais possible, tant pour les fonctionnaires que pour les banques, de visualiser ou d’imprimer ce document à partir d’une connexion Internet sur un ordinateur, une tablette, un téléphone, etc. « L’extension de cette réforme du site de la DGI au site ebulletin vise à protéger les utilisateurs des déplacements coûteux vers les différents centres fiscaux de la République, en facilitant l’obtention dudit certificat, mais aussi à donner aux banques la possibilité de les éditer. pour leurs clientsDit Louis Paul Motaze.

Afin de contraindre les contribuables à s’inscrire au registre des impôts, et ainsi à faire face à leurs obligations fiscales, l’Etat du Cameroun a introduit dans sa loi de finances 2020 l’obligation pour chacun de fournir un numéro fiscal. Identifiant unique attribué par l’administration fiscale générale pour que certains puissent bénéficier de certains services: ouverture d’un compte auprès d’institutions de crédit et de microfinance; souscription à tout type de contrat d’assurance; signer des contrats de raccordement ou d’abonnement aux réseaux d’eau ou d’électricité; enregistrement cadastral et agrément d’une profession réglementée (notaire, avocat, huissier, etc.).

Par exemple, si une banque ou une institution de microfinance ouvre maintenant un compte auprès d’une organisation ou d’une personne non inscrite au registre fiscal, l’administration fiscale imposera une amende de 5 millions de FCFA.

SA



Source link

1 COMMENT

  1. Le Cameroun augmente le nombre de plateformes pour faciliter l’inscription des officiels dans le fichier FIS | CAMEROON MAGAZINE : Cameroon news – Finance-inclusive.fr

    […] Source Date de publication : 2021-02-23 19:07:30 […]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.